Comment recharger son smartphone/GPS en bikepacking ?

Lorsqu’on s’aventure pour un voyage en bikepacking ou un simple week-end, il faut désormais penser à la recharge des appareils électroniques : montre gps, GPS de vélo, smartphone…On est loin de l’époque où on partait avec une carte de France dans la sacoche du vélo. Mais il faut vivre avec son temps, donc voici quelques solutions pour recharger nos appareils électroniques en bikepacking, selon si vous dormez en pleine nature ou si vous dormez en camping ou enfin à l’hôtel.

Quel équipement nécessaire pour recharger ses appareils électroniques en bikepacking ?

D’une manière générale et avant de rentrer dans les détails, la solution la plus évidente et la plus adaptée à tout le monde pour recharger ses appareils électroniques en bikepacking et randonnée est bien évidemment d’emporter avec soi une batterie externe, puissante, et chargée à bloc. Il en existe plein de modèles, avec différents ports intégrés, de différentes puissances, poids, dimensions…prix.

Selon si vous dormez en bivouac ou à l’hôtel, vous n’aurez les mêmes avantages pour recharger vos appareils qui s’épuisent au fut et à mesure de la journée, notamment avec la fonction GPS activée.

Vous dormez à l’hôtel

Si vous êtes du genre à dormir à l’hôtel ou en maison d’hôte, vous êtes comme chez vous. Il suffira d’emporter tous vos chargeurs habituels en investissant éventuellement dans un chargeur multiports afin de recharger smartphone, montre et GPS d’un bloc.

Pensez également à vous équiper d’un chargeur rapide et éventuellement d’adaptateurs secteurs si vous voyagez à l’étranger. Je pense notamment à l’Angleterre où l’adaptateur est nécessaire. Vérifiez selon le pays où vous voyagez.

Enfin, vous pouvez aussi profiter de l’hôtel pour recharger votre batterie externe que vous utiliserez dans le courant de la journée si le GPS est gourmand en énergie.

Lorsque vous achetez un chargeur externe, vérifiez si la mention Quick Charge de Qualcomm 3.0 est présente, cela indique un temps de recharge très rapide et très pratique dans notre cas.

Vous dormez en bivouac

Dans le cas d’une nuit à la belle étoile, que ce soit sous une tente de bikepacking ou dans un bivy bag, il faudra être vigilent et acheter du bon matériel afin de ne pas tomber en panne de batterie. Quoique si vous souhaitez faire une digitale detox, c’est le meilleur moyen !

Les batteries externes standards

Il existe comme nous l’avons dit plus haut un nombre conséquent de modèles de batteries externes sur le marché. Avec les années, elles sont devenues de plus en plus performantes et permettent de recharger plusieurs fois son smartphone, brancher plusieurs appareils, sans venir à bout de la batterie.

La batterie externe solaire pour le bikepacking

alternative energy source.

Il existe également des batteries externes solaires résistantes et antichocs faites pour les explorateurs comme les bikepackers. Le modèle que nous vous proposons ici a une capacité de 26800mah et permet de recharger son mobile jusqu’à 8 fois. Autant vous dire que vous êtes tranquille pour le weekend. Il est équipé de deux ports USB, un port micro USB et un port type C pour recharger vos appareils plus récents et spécifiques.

Recharger ses appareils électroniques en roulant à vélo

Le must quand on roule toute la journée en vélo, c’est de profiter du trajet pour recharger son équipement électronique en roulant. C’est possible pour un GPS de vélo ou un smartphone par exemple, grâce à un mécanisme ingénieux et innovant.

Le chargeur dynamo à fixer sur la roue avant

Le moyeu dynamo est une sorte de générateur électrique intégré sur le moyeu de votre VTT, permettant de produire de l’énergie quand vous pédalez. Il est également possible de recharger sa batterie externe grâce à ce style installé sur votre roue avant créant un courant par induction.

Avantages

  • Système autonome
  • Facile à installer
  • Recharge efficacement

Inconvénients

  • Pas toujours étanche
  • Prix élevé

La chargeur dynamo universel

e werk recharge velo

Il existe également des chargeurs universels comme le E-Werk par exemple. Il permet de recharger son smartphone grâce à sa connexion sur dybamo moyeu et dynamo classique. En plus, la solution est imperméable donc vous ne craignez rien. Une fois pluggé sur votre dynamo, de l’énergie est produite lorsque vous pédalez et permet ainsi de recharger un smartphone, d’allumer la lumière des feux etc.

Comment économiser la batterie de son téléphone en bikepacking ?

Maintenant que vous savez comment recharger vos appareils en bikepacking, voici quelques conseils si jamais vous avez besoin de conserver de l’autonomie et que vous n’avez aucun moyen de recharge.

  • Activez le mode avion : adieu le gps, internet, les messages et appels. Vous êtes coupé du monde mais en mode économie d’énergie maximale
  • Passez en mode eco : vous coupez toutes les notifications inutiles et conservez que les fonctionnalités de messages et d’appels. Idéal pour être joignable et économiser sa batterie
  • Baissez la luminosité de votre écran, au maximum
  • Évitez la surchauffe de vos appareils, si vous avez votre smartphone sur le guidon par exemple, cela endommage la batterie et réduit son autonomie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :